Une assurance habitation me couvre-t-elle automatiquement en cas de catastrophe naturelle ?

Les catastrophes naturelles sont des événements météorologiques tels que les tempêtes de vent et de neige, les tornades, les cyclones et les inondations. Cet événement occasionne de graves dommages aux habitations. Si vous êtes assuré contre ces risques ; vous vous posez la question, est ce qu’une assurance habitation va-t-elle couvrir automatiquement les dégâts causés par ces catastrophes ?

Les démarches à suivre pour être indemnisé

Dès que l’événement s’est réalisé, déclarez votre sinistre auprès de votre assureur le plus tôt possible. Vous disposez de dix jours d’après la publication de l’arrêté interministériel dans le journal officiel. Assurez-vous que toutes les informations requises sont données à votre assureur tel que, la date, le lieu, la cause du sinistre, la description des dégâts et des pertes. Après cela, faites une demande d’indemnisation. Les dommages seront constatés par un expert sinistre. Le rapport de l’expertise permettra à votre assureur de fixer le montant de votre indemnité et de vous le verser au plus tard 3 mois après la déclaration. Il est donc aussi important de vous souscrire à une assurance habitation catastrophe naturelle.

Les limites de l’indemnisation

La constatation par un arrêté interministériel de l’état de catastrophe naturelle est la première condition pour une assurance habitation catastrophe naturelle. L’arrêté détermine les zones sinistrées ainsi que la nature des dommages infligés par la catastrophe. Cette assurance catastrophe naturelle a le même principe que l’assurance multirisque habitation. De ce fait les biens qui ne sont pas garantis par le contrat multirisque habitation ne sont pas couverts aussi par une assurance catastrophe naturelle par exemples, les terrains, les clôtures ou les jardins. Les dommages dus à une seule coupure d’électricité ne sont pas aussi couverts par l’assurance. Sont exclues également dommages qui ne sont pas directement causé par l’événement naturel tel que les pertes de loyer ou frais de déplacement.

L’obligation d’assurance catastrophe naturelle

Vous serez indemnisé pour un sinistre causé par une catastrophe naturelle si vous êtes souscrit à une assurance contre ces menaces. L’assurance habitation catastrophe naturelle est automatiquement incluse dans les contrats de garantie de sinistre supportant une garantie incendie ou inondations par exemple. Si vous êtes souscrit à une assurance multirisque habitation, vous êtes donc automatiquement couvert par les dégâts causés par les catastrophes naturelles. Voici quelques exemples de sinistres qui peuvent se produire : les tremblements de terre, les inondations, les avalanches, les glissements ou affaissement de terrain et aussi les refoulements des égouts publics.

Quels sont les critères de calcul du montant d’une assurance habitation ?
Résidence secondaire : une assurance habitation est-elle aussi obligatoire ?