Chien de chasse : les spécificités si vous assurez votre animal

Assurer un chien de chasse est capital. Il se peut que votre compagnon se blesse a cause des efforts qu’il fournit au quotidien. Il se peut également que celui-ci tombe malade. Souscrire un contrat d’assurance est la meilleure façon de protéger votre chien. Comment y parvenir ? Quelles sont les étapes à suivre ?

Les types de chiens de chasse

Avant d’assurer un chien de chasse, il est important de distinguer cette race de chien des autres. De cette façon, vous pouvez partager votre passion avec un compagnon adapté. Les chiens d’arrêt par exemple sont les Braques, les Epagneuls, les Springers anglais et le Setter irlandais. Les chiens courants à leur tour sont le Saluki, le Grand bleu de Gascogne, le Brachet polonais et le Griffon nivernais. Les chiens leveurs quant à eux, on peut citer le Labrador Retriever, les chiens d’eau, le Welsh Springer Spaniel et le Golden Retriever. Ces chiens sont des leveurs rapporteurs ou des leveurs de gibier.

Les qualités requises pour un chien de chasse

Tous les chiens ne peuvent pas chasser. Cette activité nécessite un maximum d’endurance. Un chien de chasse est un chien sportif. Il est en mesure de faire au moins 100 km tout en restant à l’écoute. Un chien de chasse en mesure de se concentrer quels que soient les événements qui l’entourent. Il est doté d’une excellente condition physique mais également d’une condition mentale correcte. Il supporte les différentes conditions météorologiques, mais cela ne signifie pas qu’il est invincible. Un chien de chasse a besoin d’être assuré pour diverses raisons. Il peut avoir des problèmes cardiaques ou être victime de myoglobinurie. Ces maladies peuvent être liées aux efforts physiques que votre chien fournit. D’autres maladies peuvent aussi affecter votre chien, comme la congestion cérébrale, les maladies transmises par la faune ou encore la maladie d’Aujeszky. Comment assurer un chien de chasse ?

Bien choisir votre assurance pour chien

Vous avez le choix entre 2 types d’assurance. La loi impose qu’un chien de chasse doit être assuré en responsabilité civile. Ce type d’assurance protège à la fois le chien et le chasseur. Un chien de chasse peut causer des dommages à autrui. L’assurance a pour objectif de couvrir les risques d’accidents. Ces derniers peuvent survenir pendant la chasse et en dehors de cette période. L’assurance santé quant à elle est facultative mais elle est nécessaire. Exposé au gibier, votre chien peut se blesser ou être blessé par un autre animal. Assurer un chien de chasse est un excellent moyen de le protéger. Le contrat d’assurance idéal est celui qui peut couvrir votre chien durant les périodes de chasse et en dehors de ces périodes. Il est également recommandé d’opter pour une assurance dont le plafond de remboursement est optimal. Un contrat qui prend en charge la majorité des sinistres et dont le montant est accessible est aussi à privilégier. Les compagnies d’assurance peuvent cependant exclure certaines situations des garanties. Les chiens de chasses âgés de plus de dix ans et les chiens de chasse âgés de moins de 9 mois sont concernés. Les chiens malades et qui ne sont pas en mesure de chasser le sont également. Le chasseur ne peut bénéficier d’aucun dédommagement si son chien devait chasser un petit gibier et qu’à la place, il en a chassé un plus gros.

Les démarches pour souscrire à une assurance pour animaux de compagnie
Chiens de race de catégorie 2 : l’assurance est obligatoire